Conseil municipal du 8 avril 2021

De l’auto-satisfaction à l’art de botter en touche

Ce conseil a débuté par deux moments forts pour le Collectif Ecolo&Social : Avant tout, le conseil a rendu hommage à notre ami Gil Leparmentier qui nous a quitté la semaine dernière. Nous avons apprécié les mots justes prononcés par le maire à cette occasion. Ensuite, Antoine Marmignon a été installé comme nouveau conseiller municipal à  la place de Laurent Pieuchot. Ce renouvellement est l’illustration de notre mode de fonctionnement fondé sur l’intelligence collective, bien loin de de la personnalisation à outrance de beaucoup de forces politiques. Même si la relève est là pour affirmer nos valeurs, nous sommes ces jours-ci très affectés par le grand vide que Gil laisse parmi nous. Sa vivacité, son impertinence, sa culture nous manquent déjà. Toute notre affection à sa famille et ses proches.

Parmi les dossiers concrets examinés pendant cette séance, citons d’abord la signature d’une convention de coopération sur la prévention et la sécurité entre la ville et Paris, sur le périmètre du quartier des Frères Voisins. Le passé récent, avec les rixes à Beaugrenelle entre des groupes de Paris 15ème et Vanves, comme à Ste-Lucie entre Boulogne et Issy, montre bien que cette convention, intéressante par ailleurs, est en retard sur les événements et n’adresse pas le bon périmètre géographique. Nous avons proposé que cette dynamique de prévention soit abordée à l’échelle de ce bassin de vie élargi (notamment par des actions concrètes d’animation socio-culturelles et sportives). Compliqué à mettre en œuvre et surtout inutile, nous a-t-on répondu, la coopération entre Issy et Boulogne ayant parfaitement résolu les difficultés à Ste Lucie… Nous avons également demander des précisions sur le recueil des besoins des habitants prévu dans la convention. Monsieur le premier adjoint nous a demandé de nous adresser à la ville de Paris, comme si les habitants concernés étaient tous parisiens. Enfin, dans le cadre de notre positionnement concret et constructif, nous avons suggéré une action de rénovation des axes urbains limitrophes que sont le boulevard Gallieni et la rue du colonel Avia. L’adjoint nous a répondu que le boulevard des Frères Voisin fait partie du projet d’aménagement « Axe de vie ». Ce n’était pas la question. La ville d’Issy-les-Moulineaux met-elle l’argent au bon endroit et sur les bonnes priorités ? Comment ne pas faire le parallèle avec l’investissement élitiste du Département à la Seine Musicale ?

Autre sujet concret qui illustre bien la différence entre l’ambition de l’équipe municipale en place et ce qu’il serait possible de faire, la réhabilitation du Centre de la Petite Enfance Marie Marvingt. A partir d’une problématique d’isolation défectueuse et d’économie d’énergie, un projet de réhabilitation totale de cet équipement a donné lieu à un concours d’architectes et va se traduire par la fermeture complète de cet équipement pendant la prochaine année scolaire. Le résultat est un bâtiment de belle facture architecturale et l’accent a été mis sur un aménagement intérieur de qualité. Nous faisons par ailleurs confiance aux services municipaux pour bien gérer l’exécution des travaux et réduire l’impact des solutions transitoires pour les usagers. Le problème ici est que le cahier des charges initial est daté et n’a pas permis aux professionnels d’exprimer les dernières innovations de l’état de l’art. L’isolation va être renforcée, certes, mais on aurait pu aller beaucoup plus loin pour concevoir un équipement à basse consommation énergétique. La réponse concernant la végétalisation des espaces extérieurs est à l’avenant : Parions que les quelques arbustes en pots proposés vont disparaître à la première occasion. Il est exact que la cour est installée au-dessus d’un parking souterrain. Mais on sait aujourd’hui installer une bande potagère qui aurait permis aux enfants d’avoir un contact avec un bout de nature au quotidien. C’est possible. L’équipe municipale, rapide à s’accorder des satisfécit, peut aller voir la serre d’agriculture urbaine que la ville de Paris a installée au-dessus des entrepôts de la SNCF à la Porte de la Chapelle, par exemple. Si on avait voulu, on aurait pu faire mieux, dans le même budget qui est très significatif.

Une autre délibération a abordé les aspects immobiliers en cours autour du collège de la Paix. Rappelons que la ville a transféré l’école Justin Oudin et que le Département vient d’ouvrir une nouveau collège sur l’emplacement libéré. Le projet consiste maintenant à héberger temporairement, sur le terrain de l’ancien collège, des modules préfabriqués pour accueillir les élèves de l’école des Epinettes, pendant qu’on leur reconstruit une belle école. Ce jeu de taquin complexe permet de gérer l’enchaînement des projets (nous restons attentifs aux conditions matérielles proposées aux enfants des Epinettes comme aux collégiens pendant cette nouvelle phase). Nous avons interpellé le Maire sur la convention proposée à la validation de ce conseil entre la ville et de Département. En effet, la ville a déjà payé la démolition de l’école Justin Oudin et va maintenant payer celle du collège. Ne se substitue t-on pas aux obligations du Département, qui par ailleurs roule des mécaniques à propos de son excédent budgétaire ? On va donc commencer par raser les 2/3 du collège pour installer de nouveaux modules préfabriqués. Apparemment, les normes d’accueil des classes existantes ne sont pas compatibles pour des enfants de primaire et maternelle. On en profite d’ailleurs pour couper un des plus beaux arbres de la cour ! Comment ne pas faire le lien avec le prix Pritzker d’architecture qui vient d’être attribué aux français Lacaton et Vassal pour récompenser leurs travaux de valorisation du bâti existant, évitant ces déconstructions-reconstructions totales. Il est clair que leur approche n’optimise pas les profits des promoteurs immobiliers si présents à Issy. Cette reconnaissance mondiale par les experts de l’architecture met en exergue combien la politique isséenne commence à dater. Notons enfin sur ce dossier du collège de la Paix, qu’après cette phase temporaire, le site de l’ancien collège sera utilisé pour la construction d’un gymnase et… accordera de la place à une opération immobilière. On pourrait aussi donner plus de place pour la cour des collégiens et ne pas couper des arbres.

Nous sommes également intervenus sur la délibération qui propose d’entériner la semaine scolaire de 4 jours pour l’année prochaine et les suivantes. Ce sujet est un serpent de mer qui est rendu d’autant plus difficile, dans le contexte actuel de pandémie. Il avait été accepté pour l’année actuelle un alignement sur la pratique des villes alentour, en particulier pour faciliter les remplacements. Ces remplacements sont actuellement une réelle difficulté mais nous ne pensons pas que cela soit lié aux rythmes scolaires. Nous avions demandé qu’une réelle concertation soit organisée avant une nouvelle prise de décision. L’adjoint en charge nous assure qu’une intense concertation a bien eu lieu. Ce n’est pas notre perception ni les retours que nous avons eus sur le terrain. Nous sommes conscients du besoin de stabilité souhaité pendant la période difficile actuelle. Dans ce contexte, nous avons demandé la suppression du caractère définitif de la délibération, ce qui nous a été refusé et nous avons donc voté contre.

Voici les principaux sujets abordés lors de ce conseil.

Nous vous proposons de revenir dans un deuxième temps sur les aspects de forme du débat qui  font écho à notre article récent sur la démocratie locale. Cela demande un développement plus long et ce compte-rendu l’est déjà bien assez.

Les élus du Collectif Ecolo&Social et le Collectif dans son ensemble sont à votre écoute. Nous espérons avoir la possibilité d’avoir des échanges ailleurs que sur la toile, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s