A Gil

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris mardi 06 avril, le décès de Gil Leparmentier.

Gil était avant tout un ami bienveillant, généreux, convivial, toujours disponible, toujours prêt à aider, peu enclin à juger.

Il était membre fondateur de notre Collectif Ecolo et Social, militant écologiste de la première heure, membre des Verts puis d’Europe Ecologie les Verts. Lui-même aimait se définir comme associatif et était membre actif d’un bon nombre d’associations environnementales et écolo, en particulier autour du Val de Seine.

Gil était si profondément lié à la Seine qu’il habitait dessus, non pas dans une péniche mais dans un corps de bâtiment flottant, issu d’une ancienne piscine flottante sur la Seine, le Bain Royal, amarré en face de l’île St Germain.

C’était un haut lieu de convivialité, qui a accueilli grand nombre de réunions associatives politiques et amicales, dans un environnement initialement très sauvage, avant que la technocratie domestique ce petit bras de Seine en même temps qu’elle redressait la Route Départementale 7 ! Il n’était pas rare de voir passer un martin pêcheur …Ce lieu était également l’endroit où s’attachait concrètement son combat pour la biodiversité, combat parmi tant d’autres, la RD7, La Fabrique à Meudon, les cheminements cyclables, les déchets et la TIRU le sauvetage de l’Ile St Germain, mais aussi l’aménagement de l’île Seguin …

Politiquement Gil était issu de la mouvance libertaire, autonome, de mai 68. Pour lui bien sûr, l’écologie politique, par essence même ne se résumait pas à l’environnement, mais s’accompagnait d’une forte mouvance sociale et anti productiviste. Dernièrement encore il militait pour que l’île Seguin conserve une trace tangible de la mémoire ouvrière des usines Renault.

Il avait été conseiller municipal d’opposition de 1998 à 2001, issu d’une liste conduite par les Verts. Sa connaissance pratique des dossiers qui lui tenaient à cœur était reconnue de tous, jusqu’à la municipalité d’Issy les Moulineaux.

Gil était aussi architecte, artiste, photographe… tout était en germe
dans son diplôme-manifeste d’architecture de 68 intitulé Dehors, dehors,
dehors !

À sa famille et ses proches, à ses camarades, ses amies et amis écologistes et associatifs, nous adressons nos profondes condoléances ; Amitiés à sa femme Sylvie et leur fille Manon.

Tu nous manque déjà !

_______________________________________________________

UN HOMMAGE A ETE RENDU A GIL LORS DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 8 AVRIL 2021

Voici le message prononcé par Monsieur le Maire , André Santini :

 » Entré dans la vie politique locale d’Issy les Moulineaux, à vélo, au travers de son engagement au sein de l’Association Val de Seine Vert, il n’aura jamais cessé de mettre son énergie au service de ses convictions écologistes. Il intégra notre conseil à la fin de l’année 98, suite à la démission d’une autre de nos collègues regretté le médecin Marianne Buhler. Défenseur infatigable de l’environnement, de la biodiversité de la qualité de vie de ses concitoyens, il aura déployé un dévouement jamais démenti au service de notre ville.

« Mandataire départemental de la liste de Daniel Cohn-Bendit aux élections européennes de 1999, architecte reconnu, élu assidu de nos réunions municipales, directeur de la publication « KLIMA », et plus récemment membre de la liste du collectif écolo et social, dont je salue les représentants ce soir, Gilles Leparmentier occupait une place singulière parmi ses collègues : celle d’un opposant constructif, jamais avide de suggestions qu’il soumettait à notre réflexion collective.

Nos désaccords étaient connus de tous, mais ils avaient contribué, au fil des années, à l’affirmation d’une relation de respect et d’estime réciproques.

La politique n’est noble que quand elle sert des idées, des desseins collectifs et des utopies fécondes. En ce sens, Gilles Leparmentier était un acteur politique de notre Cité, fidèle aux convictions et valeurs auxquelles il croyait. »

Je vous invite de nouveau à observer une minute de silence en hommage à cet Isséen engagé »

Un commentaire

  1. Gilles manque, mais vos témoignage, vos messages, votre présence florale le jour de l’adieu, ont contribué à adoucir nos peines. Avec Manon, nôtre fille, nous vous remercions sincèrement pour votre attention chaleureuse.
    Sylvie et Manon Leparmantier

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s