Genre et villes

Il est nécessaire de repenser la ville comme un espace accessible à tous.

L’usage de l’espace public répond à des codes sexués ou des normes de genre ; aujourd’hui encore, les hommes et les femmes n’utilisent et n’occupent pas l’espace public de la même manière, n’utilisent pas les mêmes lieux et ne sont pas exposés aux mêmes difficultés.

Malgré cette distinction la ville n’en tient que peu compte.

Le collectif ECOLO ET SOCIAL veut faire de la ville d’Issy les Moulineaux, une ville attractive, égalitaire et accessibles à toutes et tous.

« Faire la ville ensemble ».

Il est indispensable de développer le droit à la ville, il est question de réappropriation de l’espace public par les femmes et les jeunes filles autour de 4 axes :

  • Circuler :
    • s’assurer par exemple que le plan de circulation tient compte des trajets différenciés des hommes et des femmes au quotidien ; les femmes assurent encore la majeure partie des accompagnements école crèche etc. qu’elle est l’accessibilité des trottoirs aux poussettes
    • quelle accessibilité pour les parcours sportifs et équipements en accès libre ?
    • rendre la nuit accueillante pour toutes
  • Occuper l’espace :
    • Développer la pratique mixte de certains sports, tant au niveau de l’installation ou de l’accessibilité des équipements (stade, skate-park) qu’au niveau de la pratique (développement d’équipes mixtes de sports collectifs, proposition de sport non genré)
    • s’assurer qu’au sein de la mairie les services en charge du sport et de l’animation ne soit pas majoritairement composé d’hommes
    • favoriser la promenade des femmes dans la ville ; ces dernières voient leur trajets urbains essentiellement comme des trajets utiles, il faut développer le mobilier urbain permettant de se retrouver dehors afin que chacun ait sa place.
  • Etre présentes et visibles
    • La ville est nommée par les hommes, à Issy les Moulineaux il y a 262 rues, seules 8 rues portent le nom d’une femme, il faut développerl a dénomination paritaire de l’espace public pour restituer aux femmes leur place dans l’histoire
    • Les œuvres artistiques produites, créées par des femmes ne représentent que 20% de la programmation artistique, il faut développer la présence des femmes au sein des programmations artistiques autres que celles destinées aux jeunes enfants, développer le street-art féminin par exemple
    • Bannir les images et publicités sexistes
  • Participer
    • Mettre en place la participation de tous.tes dans le cadre de la construction de la ville
    • Mise en place d’espace de parole accessible à toutes et à tous à égalité
    • Mise en place de marches exploratrices  de femmes afin de déterminer les besoins de toutes au sein de l’espace public

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s