NOTRE PROJET

LE PROJET MUNICIPAL DU COLLECTIF ÉCOLO ET SOCIAL

Nous avons construit notre programme en dialoguant longuement avec les Isséennes et les Isséens, notamment grâce à des ateliers participatifs et délibératifs.
Les défis que nous devons relever sont importants : bouleversement climatique, déficit de démocratie, fractures sociales … Heureusement, des solutions existent !
Ces défis exigent des réponses politiques à la hauteur, dans un plan d’ensemble cohérent. L’écologie n’est pas une mode ni une façade : elle nécessite une transformation associant le plus grand nombre et permettant l’épanouissement de toutes et tous. Elle est indissociable des exigences de démocratie et de solidarité. Notre projet est complet, sérieux, cohérent et ambitieux. Il repose sur des valeurs fondamentales claires, une vision de long-terme pour notre ville et des propositions concrètes pour améliorer le quotidien. Nous pouvons agir à l’échelle de la commune pour un futur meilleur. Notre objectif : améliorer la qualité de vie de tout le monde !

LA VILLE FACE AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Nous voulons changer d’échelle et déployer largement les outils disponibles pour lutter contre le réchauffement climatique : il y a urgence ! La communauté scientifique est formelle : il ne nous reste que quelques années pour prendre les actions nécessaires. L’action municipale n’est aujourd’hui pas à la hauteur de l’enjeu.
En 2020, on ne peut plus se limiter à des expérimentations, des mesures cosmétiques et des actions de sensibilisation.
Nous ferons de la sobriété énergétique et du développement des mobilités douces un des axes forts de notre action.
A lire : La Ville face au réchauffement climatique

FAVORISER LA VÉGÉTALISATION ET LA BIODIVERSITÉ POUR RENDRE LA VILLE VIVABLE L’ÉTÉ ET AMÉLIORER NOTRE CADRE DE VIE
A lire : La biodiversité à Issy les Moulineaux

Retrouver du terrain naturel pour un plan de végétalisation ambitieux, en accord avec de nouveaux Conseils Citoyens, afin de planter, jardiner, rafraichir en été …
Préserver les arbres existants et sanctuariser les arbres de plus de vingt ans
Faire de la ville un refuge pour la biodiversité et protéger les écosystèmes, grâce à des continuités végétales reliant parcs et jardins et la création d’habitats spécifiques pour diverses espèces d’oiseaux, d’insectes et de mammifères
Intégrer des espaces verts à tout nouveau projet d’urbanisme
Végétaliser les cours d’écoles y compris avec des arbres de haute tige, et pour héberger des jardins et poulaillers pédagogiques, gérés avec les enfants et les habitants des quartiers
Développer et démocratiser largement les activités périscolaires et parascolaires liées à la biodiversité
Créer des îlots de fraicheur végétalisés avec les places, les stades

RÉFORMER LA VOIRIE ET LES EQUIPEMENTS POUR QUE CHACUN PUISSE SE DÉPLACER À PIED ET À VÉLO EN SÉCURITÉ PARTOUT ET À TOUS LES ÂGES
A lire : Le vélo à Issy : comment sortir du sous-développement ?

Réviser les trottoirs pour des déplacements à pied agréables, avec poussette ou caddie Sécuriser totalement les déplacements à vélo par un réseau continu de pistes cyclables protégées, indépendantes des voitures et des piétons, co-construit avec les habitants, commerçants, entreprises et cyclistes de la ville ; veiller en particulier à sécuriser l’accès à vélo aux collèges et au lycée
Prévoir des contresens cyclables sûrs dans les axes à sens unique automobile Multiplier les garages à vélo là où ils sont nécessaires, devant les stations de transports publics, les zones commerçantes, les équipements publics, les établissements d’enseignement, les habitations…
Ouvrir le dialogue au sein de la Métropole pour la création de pistes cyclables d’Issy à Paris et jusqu’à la Défense
Équiper le TUVIM de portes-vélos pour faciliter les remontées vers les hauteurs d’Issy

BOOSTER LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS ET SE DOTER D’OBJECTIFS CHIFFRÉS

Se doter d’un véritable Plan Climat chiffré et d’objectifs mesurables, assurer un suivi CO2 transparent chaque année, vérifiable par chaque citoyen.
Investir dans une démarche proactive de rénovation des bâtiments municipaux, logements sociaux et copropriétés privées les plus énergivores, en mobilisant tous les dispositifs de financement et d’accompagnement régionaux, nationaux et européens

POUR UNE PRODUCTION ET UNE CONSOMMATION SAINES ET LOCALISÉES

Généraliser les circuits courts et le bio dans les cantines scolaires
Elaborer des critères de sélection des prestataires dans le cadre des achats publics pour privilégier une provenance locale des fournitures
Implanter un marché bio sur la ville et favoriser la distribution en circuit court de production les plus locales possibles pour développer l’économie circulaire, les échanges, à travers des recycleries de quartiers

TENDRE VERS UN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHETS ET ANTI-GASPI
A lire : Réduire les publicités lumineuses
Favoriser la création d’une recyclerie autogérée par des habitants
Multiplier les composteurs collectifs dans la ville, en co-gestion avec les riverains Accompagner les initiatives entrepreneuriales en matière d’économie circulaire
Mieux gérer la ressource en eau en évitant le lavage des rues lorsqu’il pleut .
Réaliser un « plan lumière » afin de réduire la pollution lumineuse et obtenir l’extinction de l’écran géant de la Seine Musicale la nuit
Créer un poste « d’Économe de flux » pour les bâtiments municipaux, auto-financé par les économies d’énergie et d’eau générées

AGIR CONTRE LA POLLUTION ET POUR LA PROPRETÉ ET LA SANTÉ
A lire : Réduire la pollution de l’air : une action de santé publique indispensable

Œuvrer avec le département et les communes voisines pour pacifier les axes de circulation afin de limiter les nuisances sonores et les émissions de particules fines
Mettre en place des zones à trafic limité, voire, quand c’est possible, fermer la circulation routière à proximité des crèches, garderies et établissements scolaires
Modifier le PLUI pour imposer le maintien d’au moins 25% de sol naturel pour tout projet de construction.
Inclure dans chaque projet d’urbanisme un bilan EIS : Evaluation d’Impact sur la Santé.
Mettre en place un programme d’un haut niveau de propreté des espaces publics
Changer les pratiques en matière de nettoyage des locaux (utiliser des produits neutres, ne pas faire de mélange de produits, limiter le nombre de produits utilisés, privilégier des lieux de stockage ventilés)
Remplacer, à l’occasion de travaux, les matériaux dégradant la qualité de l’air et renouveler le mobilier pour du mobilier non émissif

POUR UNE DÉMOCRATIE LOCALE OUVERTE

Nous proposons un chemin nouveau pour notre ville : celui d’une véritable démocratie de proximité, avec des pratiques collégiales et participatives, une gouvernance inventive donnant du pouvoir aux habitants, dans la transparence, la concertation et la confiance. Pluralisme, contre-pouvoirs et éthique sont les impératifs d’une gouvernance au service de l’intérêt général. Loin de la « com » et des opérations de prestige, loin de la concentration des pouvoirs dans les mains d’un seul, nous nous engageons à co-construire les politiques municipales avec les habitants, les associer aux décisions, leur permettre de prendre l’initiative pour proposer des évolutions de leur rue, de leur quartier ou de la ville. Faire « pour » les habitants, mais surtout faire « avec ».
A lire : Repenser l’exercice de la démocratie locale
A lire : Faire d’Issy-les-Moulineaux un modèle de commune démocratique

IMPLIQUER LES HABITANTS AUX PROCESSUS DE DECISION ET D’EVALUATION POUR UNE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
Faire des conseils de quartier de vrais Conseils Citoyens indépendants, ouverts à tous les volontaires, dotés d’un budget et libres d’organiser leurs travaux
Des budgets participatifs augmentés et véritablement construits et décidés par les habitants
Créer une plateforme en ligne pour débattre et proposer du lancement d’un projet pour un quartier ou pour la ville
Constituer des jurys citoyens, y compris par tirage au sort, qui travailleront avec les commissions municipales à l’élaboration et la mise en œuvre des décisions et qui pourront réaliser des audits
Désigner des Isséens référents de toutes sensibilités pour évaluer les solutions proposées par les services municipaux, les associations et les citoyens et chercher des compromis

RENDRE LA VIE ASSOCIATIVE ET LE DÉBAT PUBLIC PLUS DYNAMIQUES, VIVANTS ET OUVERTS
Considérer les associations comme les partenaires de la co-construction de la ville avec des contrats d’objectifs pluriannuels
Garantir l’indépendance des associations et les protéger de toute tutelle politique par une totale transparence des subventions municipales et de leurs critères
Ouvrir les locaux communaux aux associations et réorganiser la maison des associations pour en faire un vrai lieu de ressources pour elles
Étendre les espaces d’affichage libre, d’expression et de créativité, pour les associations, syndicats, organisations politiques et citoyens
Faire du journal municipal Point d’appui un outil au service des acteurs du tissu social et associatif de la ville, plutôt que l’organe de propagande du maire

FAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL UNE ASSEMBLÉE PLURALISTE ET DÉMOCRATIQUE

Instaurer un vrai droit citoyen de saisine et d’interpellation du Conseil municipal, pour mettre à l’ordre du jour des délibérations d’initiative citoyenne
Diffuser largement les séances du Conseil municipal, via le site Internet de la mairie
Respecter des délais suffisants de communication de l’ordre du jour et des documents préparatoires des séances
Donner la présidence de la commission des finances et de la commission d’appels d’offres à des élus membres de groupes d’opposition et minoritaires
Encourager et faciliter les missions d’information et d’évaluation que peuvent lancer les membres du Conseil

FINANCES LOCALES : EFFICACITÉ ET VISION DE LONG TERME
A lire : Intégrer pleinement les enjeux de demain dans le budget de la ville

Dans le cadre d’un maintien des taux de la fiscalité locale, maîtriser le budget d’investissement et mettre en place un plan pluriannuel de rénovations des équipements publics et sportifs.
Répartir le budget de fonctionnement de la commune dans le cadre d’un plan d’ensemble prenant réellement en compte les besoins des habitants dans chaque quartier

ÉTHIQUE ET TRANSPARENCE POUR RÉTABLIR LA CONFIANCE
A lire : Transparence de l’action publique

Mise en place d’un plan de « prévention corruption » et d’une Charte de déontologie des agents et élus municipaux, contre les conflits d’intérêts
Publier les rencontres des décideurs locaux avec des lobbyistes sous forme d’agenda ouvert Mieux encadrer l’usage des frais de représentation des responsables d’exécutifs locaux et en assurer la transparence, et publier le montant cumulé de l’ensemble des indemnités perçues par les élus
Publier en « open data » et dans un format lisible des jeux de données et documents administratifs essentiels dans les domaines sensibles à la corruption

RÉTABLIR LE CONTRÔLE CITOYEN SUR LES OPÉRATIONS DE VOTE
A lire : Machine à voter : pour la transparence dans les urnes

Les machines à voter instaurent un système opaque qui sème le doute sur le processus électoral. Nous rendrons le pouvoir aux électeurs en revenant au vote traditionnel avec urnes transparentes et comptage citoyen.

UNE PLACE POUR CHACUN•E À ISSY-LES-MOULINEAUX

Nous souhaitons rendre notre ville accessible à toutes et tous pour que chacun y trouve sa place et puisse s’y épanouir.
Nous entendons freiner la spéculation immobilière, faciliter l’accès au logement social pour le plus grand nombre, reprendre le contrôle des services publics et relancer la vie culturelle. Il est temps de mettre fin à l’indifférence municipale envers les difficultés du quotidien.
Redessiner avec vous une ville qui prenne en compte tous les quartiers, tous les âges, toutes les catégories sociales, sans laisser personne au bord du chemin. Pour les six prochaines années, notre marque de fabrique sera l’audace sociale pour redonner de l’espace aux habitants et aux activités culturelles.

UN URBANISME PENSÉ POUR LE BIEN DE TOUTES ET TOUS

Transformer des immeubles de bureaux vides en logements ou les remplacer par des immeubles d’habitation après avoir préempté le foncier
Adapter les trottoirs aux différents usages pour se promener en toute tranquillité́ à tous les âges (poussettes, personnes à mobilité́ réduite, chemins podotactiles…) et mettre en place un mobilier urbain convivial et utile (trottoirs plus larges, bancs, fontaines à eau potable, toilettes publiques)
Arrêter le projet actuel de Sainte-Lucie ! Les habitants connaissent mieux que quiconque ce dont ils ont besoin : il faut travailler avec eux pour valoriser ce quartier avec ses points forts et son potentiel
Faire évoluer les projets en cours autant que possible légalement, notamment pour favoriser des activités commerciales de proximité

LOGEMENT : UN DROIT FONDAMENTAL
A lire : Un logement pour chacun.e à Issy-les-Moulineaux

Maîtriser les prix du foncier en mobilisant tous les outils juridiques existants (droits de préemption, baux à réhabilitation ou à construction, Baux réel immobiliers, Organismes Fonciers Solidaires…) et aider l’accès à la propriété
Accroître le nombre de logements sociaux au-delà du minimum légal, notamment les logements très sociaux et d’urgence
Réserver des logements aux victimes de violences conjugales
Construire des logements adaptés aux enjeux liés au vieillissement de la population et développer l’habitat intergénérationnel
Accompagner et aider les locataires via la création d’un service logement pour faciliter le suivi des problèmes quotidiens entre bailleurs et locataires (pannes d’ascenseurs, logements non entretenus, coupures d’eau…)


TRANSPORTS : FACILITER LES DEPLACEMENTS ET UNIFIER LA VILLE

TUVIM : augmenter les fréquences et améliorer la desserte des Hauts d’Issy, du Fort et des Épinettes et prévoir une ligne de transport en commun gratuit pour le parc sportif et de détente Marcel BEC à Meudon pendant les vacances scolaires
Augmenter le nombre de places de stationnement pour les personnes en situation de handicap
La prolongation de la ligne 12 est dans les promesses de campagne de toutes les listes depuis le début des années 1960 ! Défendue par les élus de gauche au Conseil Régional depuis 2004, ce dossier doit redevenir prioritaire pour enfin aboutir.

COMMERCE ET ÉQUIPEMENT : UNE VILLE DYNAMIQUE ET ATTRACTIVE
A lire : Entreprises, Commerce et Artisanat

Des assises régulières de l’économie de proximité pour faciliter l’implantation et le développement de commerces, d’artisans, de professions de santé et d’entreprises de service aux habitants, y compris en modifiant le PLUI et en imposant des locaux d’activité en rez-de-chaussée de tout projet immobilier d’envergure.
Aider à l’implantation de commerces de proximité́ et de lieux de vie dans les quartiers qui en manquent
Élargir les offres de « co-working », y compris sous forme de service municipal
Développer et renforcer la collaboration entre la ville et les entreprises autour des questions de logements et de transports des travailleurs, de recyclage des déchets, aboutissant à une Charte de l’Entreprise citoyenne à Issy
Aider à la transition écologique des commerces et entreprises de proximité en termes de logistique, gestion des déchets, sobriété énergétique et à leur mise aux normes d’accessibilité.

UNE AMBITION POUR LES ÉCOLES ET LA FORMATION
A lire : La jeunesse, c’est un enjeu de citoyenneté et du « vivre ensemble »

Sans contrevenir à la mission principale des écoles, faire de ces équipements municipaux des lieux de citoyenneté en accueillant des moments d’échanges pour tous les habitants et des activités d’éducation populaire
Prendre en charge les fournitures scolaires demandées dans les écoles élémentaires en appliquant le taux d’effort en vigueur pour les activés périscolaires et la restauration.
Impliquer les entreprises grandes et petites dans l’accompagnement à la formation professionnelle des jeunes et des salariés et développer très largement l’accueil des collégiens et lycéens à la découverte du monde du travail.

LA CULTURE : UN MOYEN D’ÉPANOUISSEMENT ET DE VIVRE-ENSEMBLE
A lire : Une culture vivante pour l’émancipation de chacun·e·s

Faire d’Issy-les-Moulineaux une ville de création et d’expression de tous les arts par un vrai soutien aux pratiques artistiques et culturelles : lieux de résidence artistique, espaces d’expression, mises à disposition d’espaces publics et de bâtiments en transition …
Rendre le Palais des Congrès Charles Aznavour aux habitants et aux associations et en faire un réel équipement culturel et un lieu de spectacles accessibles dans tous les domaines
Lancer et accompagner des projets réguliers d’arts d’extérieur : concerts de rue, art urbain, festivals, fêtes conviviales de quartiers
Mettre plus facilement à disposition les écoles pour les associations culturelle des quartiers

AGIR POUR L’EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES
A lire : Genre et villes
A lire : Femmes dans la cité

Garantir l’exemplarité de la municipalité en termes d’égalité salariale et de répartition des temps partiels
Lutter contre les violences faites aux femmes
, en créant un lieu d’accueil spécifique et en formant le personnel à l’accueil des femmes victimes
Rééquilibrer la présence des femmes dans la politique culturelle et le choix des noms des rues Veiller à l’égalité concernant l’occupation de l’espace public dans les équipements, le mobilier urbain, la politique sportive


DÉVELOPER LES SOLIDARITÉS

Faciliter l’accès au libre-service social et au CCAS pour toutes les familles en difficulté Faciliter et accompagner l’activité des associations d’aide aux plus démunis en développant des réseaux de bénévoles qui font aujourd’hui un travail considérable peu reconnu.
Préserver et développer les centres d’accueil de jour, d’hébergement et de services pour les personnes sans domicile

GARANTIR LA CIVILITÉ ET LA SÛRETÉ

Rétablir un véritable réseau de médiateurs et animateurs pour renforcer les missions de proximité auprès des jeunes.
Diversifier les activités et l’animation des espaces publics en lien avec les associations des quartiers appuyés sur des Conseils Citoyens dans un nouveau maillage des quartiers de la ville.
Augmenter le nombre d’ASVP avec pour mission d’aider au respect du cadre de vie, de réduire les incivilités et les désordres urbains.