Le Collectif fête les 150 ans de la Commune de Paris À Issy-les-Moulineaux !

Nous organisons le dimanche 4 juillet un évènement politico-culturel autour de la commémoration des 150 ans de la Commune de Paris de 1871 !

La ville d’Issy et son fort en particulier ont eu un rôle historique important dans le déroulé de l’histoire de la Commune de Paris. Nous proposons une journée festive rappelant les faits historiques ayant eu lieu il y a 150 ans sur la ville et permettant de présenter et de débattre autour de l’influence de l’héritage de la Commune sur la pensée politique actuelle. 

Cette journée commencera par un stand place de la Mairie à 14h et se poursuivra par un stand à la porte d’entrée du Fort d’Issy à 15h ! Sont prévus :

  • Des « visites déambulatoires » permettant de rallier à partir du stand de la mairie, le site historique du fort d’Issy,
  • 2 expositions sur la Commune de Paris (« Les Femmes », « La Démocratie »)
  • Débat culturel et sociétal
  • Animation musicale
  • Présentation d’ouvrages par l’Associations « Les Amis de la Commune de Paris »
  • Présentation audiovisuelle,
  • Buvette

L‘héritage de la Commune de Paris

Il y a 150 ans, de mars à mai 1871, pendant 72 jours, Paris et ses villes limitrophes ont été le théâtre d’une expérience politique inédite, une révolution démocratique avec son rêve d’une authentique République sociale : la « Commune de Paris ».

Des projets audacieux ont été défendus dans ce laps de temps très court :

Mesures sociales :

  • Réglementation du travail de nuit
  • Fixation de la journée de travail à 10 heures
  • Prix minimum du travail à la journée
  • Réquisition au profit des sans-abris des logements abandonnés
  • Proclamation de l’égalité du salaire entre les femmes et les hommes
  • Augmentation du salaire des institutrices et instituteurs
  • Instauration de prix fixes du pain et de la viande
  • Attribution de pensions aux veuves (légitimes ou non) et orphelins de guerre

Mesures démocratiques :

  • Séparation des Eglises et de l’Etat et suppression du budget des cultes
  • Abolition de la conscription et suppression des armées permanentes
  • Instruction publique, gratuite, obligatoire et laïque
  • Multiplication des écoles de filles et des écoles professionnelles
  • Reconnaissance de l’union libre
  • Suppression de la distinction entre enfants naturels et légitimes.

S’inspirant à la fois du républicanisme, du socialisme, de l’anarchisme et de l’internationalisme, l’esprit de la Commune de Paris n’a pas disparu dans le sang, le 28 mai 1871 avec les 147 Fédérés fusillés au Cimetière du père Lachaise.

Jugés utopiques en leur temps, beaucoup de ces projets ont été progressivement mis en place par la République des années après. L’ambition démocratique et sociale de la Commune reste très actuelle et continue d’inspirer les mouvements écologistes et de gauche comme notre Collectif Écolo et Social d’Issy !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s